Three people studying a document
Image par fauxels sur Pexels

8 infos essentielles dans un brief créatif

Cam's Writing square logo
par Cam's Writing

Comment rédiger un brief créatif efficace

Pour les copywriters, traducteurs et designers, il n’y a rien de pire qu’un brief créatif incomplet qui engendre confusion et perte de temps.

Si vous travaillez avec un freelance ou une agence, quel que soit votre projet, vous devez commencer par rédiger un brief créatif efficace. C’est la meilleure façon d’éviter les malentendus et d’obtenir le résultat que vous attendez.

Si vous ne savez pas par où commencer, pas d’inquiétude. Nous sommes là pour vous aider. C’est pour cela que nous avons listé les informations les plus importantes que tout brief créatif devrait comporter.

  1. 1. Présentez-vous

Les personnes qui vont concevoir et rédiger votre contenu marketing ont besoin de savoir qui vous êtes. Présentez votre entreprise. Quels sont vos produits phares ? Depuis combien de temps opérez-vous ? Sur quels marchés et dans quels pays ? Cette partie du brief peut ressembler à un résumé de la page « À propos » de votre site web.

  1. 2. Quel est le but de ce nouveau contenu ?

Expliquer le projet est essentiel, mais vous devez aussi expliquer son but. Qu’il s’agisse d’un simple article de blog ou d’une campagne marketing globale, vous avez besoin de ce contenu pour une raison. Laquelle ? Quel est votre objectif ? Augmenter les ventes ? Les conversions ? La notoriété de la marque ? Qu’essayez-vous d’accomplir avec ce projet ?

  1. 3. Quel est le message principal ?

La question aurait pu être « quel est le message ? » mais nous savons que nos clients ont souvent plusieurs messages à faire passer dans leur contenu marketing. Par exemple, si vous souhaitez présenter un nouveau produit, tout en mentionnant une promotion sur le reste de la gamme, tout en insistant sur la notion d’urgence… Vous allez devoir établir une hiérarchie. Cela est encore plus important si le projet implique la localisation dans une langue étrangère et des limites concernant la longueur du texte.

  1. 4. Quel est votre ton de marque ?

Maintenant que vous avez déterminé ce que vous voulez dire, il faut préciser comment vous voulez le dire. Quel ton souhaitez-vous adopter ? Plutôt formel ou familier ? Et est-ce qu’il doit rester le même sur tous vos canaux de communication ? Utilisez-vous un glossaire ? Y a-t-il des mots ou expressions que vous préférez ou, au contraire, que vous évitez d’employer ?

  1. 5. Qui est la cible ?

Savoir pour qui on écrit est essentiel pour les rédacteurs et copywriters. Votre cible est-elle composée en majorité de femmes ou d’hommes ? De quel âge ? Quelle(s) catégorie(s) socio-professionnelle(s) ? Quel type de clients souhaitez-vous attirer ? Si vous avez défini des personas, c’est super ! Sinon, prenez le temps de décrire votre client idéal.

  1. 6. Avez-vous déjà du contenu ?

Si vous avez déjà du contenu similaire ou comparable, n’hésitez pas à l’ajouter à votre brief créatif, que ce soit un lien vers une page web ou des captures d’écran. Par rapport au nouveau contenu que vous commissionnez ici, que faut-il changer ? Et pourquoi ? Le contenu existant est-il un exemple d’une campagne qui a bien marché ? Attendez-vous les mêmes résultats ?

  1. 7. Qui sont vos concurrents ?

Que se passe-t-il en dehors de votre organisation ? Qui sont vos concurrents directs et indirects ? Avez-vous des exemples de contenu créé par d’autres sociétés que vous aimez et qui vous inspire ? Au contraire, avez-vous des exemples de contenu qui illustrent ce qu’il ne faut pas faire ?

  1. 8. Donnez des instructions spécifiques

Nombre minimum et maximum de mots (pour les textes longs), limite de caractères (pour les bannières, slogans et autres annonces SEM), besoins spécifiques pour le SEO, mots-clés à inclure, bonnes pratiques à respecter, instructions spéciales pour garantir la cohérence avec les autres canaux de communication… Soyez aussi précis que possible et ne partez jamais du principe que les règles à suivre sont sous-entendues.

Bonus : délais, rétro-planning et révision

Mettez-vous d’accord avec vos freelances ou votre agence dès le départ concernant le nombre de révisions incluses pour ce projet. Avant même de démarrer, vous devriez avoir une idée précise des délais et deadlines. Ne vous contentez pas de déterminer la date de la livraison finale. Au contraire, nous vous conseillons d’établir un rétro-planning comprenant chaque étape du projet : livraison du premier jet, date limite pour le feedback, révisions et corrections… Ce travail en amont vous évitera bien des mauvaises surprises.

 
Chez Cam’s Writing, nous aimons travailler en collaboration avec nos clients, c’est pourquoi nous attachons tant d’importance aux briefs créatifs que nous recevons.

Si vous avez encore des doutes sur la façon de procéder pour rédiger le vôtre, nous pouvons vous aider. Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous fournir un modèle de brief. N’hésitez pas à nous contacter !