Various icons representing SEO
Image par ar130405 sur Pixabay

Le SEO pour les copywriters

Cam's Writing square logo
par Cam's Writing

Ce que tout copywriter devrait savoir sur le SEO

Vous pouvez être un concepteur-rédacteur expérimenté avec un portfolio impressionnant et pour autant ne rien connaître au SEO. C’est parce que l’optimisation pour les moteurs de recherche n’a d’importance que si vous écrivez pour le web. Pas besoin de mots-clés dans une pub télé, ni de balise H1 dans une campagne d’affichage.

Dans cet article, nous nous concentrons sur les bases du SEO pour les copywriters. Nous n’entrerons donc pas dans les détails sur les stratégies de backlinks, les algorithmes et le fonctionnement des robots d’indexation.

Qu’est-ce que le SEO ?

D’après Wikipédia, le SEO (“Search Engine Optimisation” en anglais) définit l’ensemble des techniques qui visent à optimiser le positionnement d’une page, d’un site ou d’une application web dans la page des résultats de recherche d’un moteur de recherche.
En d’autres termes, le SEO c’est l’optimisation de vos pages web pour améliorer la visibilité de votre site et apparaître dans les premiers résultats suggérés par un moteur de recherche lorsque des utilisateurs cherchent des mots-clés spécifiques.

L’objectif est que vos pages apparaissent lors de recherches organiques grâce au référencement naturel. Aucun paiement n’a lieu pour obtenir ce résultat.
Au contraire, le SEM (“Search Engine Marketing”) implique des coûts publicitaires pour placer des annonces qui apparaissent en haut de la page de résultats. On parle alors de référencement payant.

Il existe de nombreux moteurs de recherche dans le monde, mais Google est de loin le plus important avec près de 90 % de parts de marché. C’est pourquoi la plupart des experts du SEO accordent tellement d’importance aux mises à jour de son algorithme.

Si vous créez un site internet ou une nouvelle page web, vous voulez qu’on puisse la trouver sur Google parmi les premiers résultats proposés. Le but ultime du SEO est d’atteindre la position zéro, l’encart situé sur la page des résultats de recherche, au-dessus des autres résultats organiques, juste sous les annonces payantes.

En quoi consiste le SEO ?

Si vous pensez que le SEO se limite à l’ajout de mots-clés dans vos articles de blogs, vous avez encore beaucoup à apprendre sur le sujet. Les mots-clés ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

SEO technique
Comme son nom l’indique, cette partie ne concerne pas le contenu lui-même, et n’est donc pas particulièrement intéressante pour les copywriters. Le SEO technique concerne la structure du site web, sa vitesse et le fait qu’il soit adapté ou non à la navigation mobile.

SEO off-page
Le but du SEO off-page est d’améliorer le référencement du site. Pour cela, il vous faut des liens de qualité, issus de sites à l’autorité reconnue, pointant vers vos pages. Avoir de bons backlinks améliore la confiance des moteurs de recherche dans votre site et, par conséquent, les chances qu’ils placent vos pages en tête des résultats de recherche.

SEO on-page
Nous y sommes ! Sur la page, c’est là que se trouve le contenu. Cette partie est donc la plus intéressante pour les copywriters. Mais il ne faut pas croire que le SEO on-page ne concerne que la rédaction et l’ajout de mots-clés.
Des balises sont intégrées au code HTML pour aider les robots de Google à identifier différents éléments de la page. Par exemple, les balises <H> sont utilisées pour définir l’importance des titres, allant de H1 à H6.
Google attache beaucoup d’importance à l’expérience utilisateur. Plus que le texte lui-même, la structure de la page doit être optimisée. C’est notamment pour cela que l’on utilise l’attribut ALT pour les images.
Enfin, chaque page web doit comporter un titre et une meta description bien pensés et rédigés avec soin.

Ce que vous devez savoir sur les mots-clés

Les mots-clés, c’est ce que l’on tape quand on fait une recherche, par exemple : “recette gateau chocolat”. Si vous voulez apparaître dans les premiers résultats lorsqu’un utilisateur entre un mot-clé spécifique, ce dernier doit être présent sur votre page.

Avant de choisir vos mots-clés, vous devez vous demander quelle est l’intention de recherche de l’utilisateur. Voici les plus courantes :

  • Information : l’utilisateur cherche à s’informer sur un sujet, par exemple : “comment est fabriqué le chocolat”.
  • Investigation commerciale : son but est de se renseigner avant de faire un achat, en cherchant par exemple “meilleur chocolatier Paris”.
  • Transaction : l’utilisateur cherche à acheter quelque chose, par exemple “chocolat noir noisette”.
  • Navigation : pour accéder à un site, l’utilisateur tape son nom dans Google et y accède ainsi rapidement, par exemple “Leonidas”.

Il ne sert à rien d’attirer les internautes par la ruse. Si votre contenu ne correspond pas à ce qu’ils cherchent, ils quitteront rapidement votre site.

Imaginez que vous devez rédiger un article de blog. Pour sélectionner vos mots-clés, vous allez utiliser un ou plusieurs outils en ligne. Ils vous aideront à trouver les mots-clés les plus appropriés. Choisissez parmi les nombreuses suggestions en prenant en compte le volume de recherche. Par exemple, le volume de recherche en France pour “chocolat de Pâques” se situe entre 10 000 et 100 000 requêtes par mois, alors que “chocolat de Noël” n’a que 1000 à 10 000 requêtes par mois en moyenne.

Pour indiquer à Google ce dont parle votre page, il ne suffit pas de répéter le même mot-clé encore et encore. Cette pratique, que l’on appelle le bourrage de mots-clés (“keyword stuffing” en anglais), est une très mauvaise idée. Google déteste ça et pénalise les sites qui le font. Au lieu de vous répéter, incluez d’autres mots-clés du même champ lexical.

Écrivez pour vos lecteurs, pas pour des machines

Pour résumer, le SEO consiste à optimiser vos pages web pour qu’elles soient indexées et référencées sur Google. Cela veut-il dire que vous rédigez du contenu uniquement dans le but d’attirer ses robots et de leur plaire ? La réponse est non.

Il y a 10 ou 15 ans, vous pouviez encore rencontrer des personnes vous disant le contraire. Mais les choses ont bien changé depuis. Les approches paresseuses et les mauvaises pratiques, comme le fait d’intégrer volontairement des fautes d’orthographe et de grammaire dans les mots-clés, ne sont pas juste obsolètes, elles sont devenues dangereuses.

Les bonnes pratiques en SEO sont en constante évolution. C’est parce que Google évolue constamment et cherche en permanence à améliorer ses services. Son but est de fournir la meilleure réponse possible à chaque recherche. Par conséquent, Google n’a aucun intérêt à mettre en avant des blogs mal écrits, des sites “clickbait” ou des pages bourrées de mots-clés mais sans réel contenu.

Que vous rédigiez le texte d’une page commerciale ou un article de blog, n’oubliez jamais que vous écrivez pour un lecteur, un être humain. C’est pourquoi vous devez toujours penser à lui en premier, tout en prenant en compte les principes du SEO expliqués précédemment.

 

Chez Cam’s Writing, nous ne sommes pas des experts du SEO capables également de rédiger du contenu. Nous sommes des copywriters et rédacteurs bilingues, spécialistes du contenu marketing, avec une bonne connaissance du SEO.

Si cet article vous a plu, ou si vous avez besoin d’aide avec votre contenu web, contactez-nous.